Jenny Salgado

alias J.Kyll

Home Textes Textes chansons L'enivrance de l'eau

L'enivrance de l'eau

Envoyer Imprimer

L’enivrance de l’eau (Je veux être détournée !)

Je sens brûler l’enfer et le ciel est si haut

Dans ma tête, j’entends chanter une fable

J’entends ruer la mer mais je sais qu’elle ne laissera plus de sillon

Quand, sous nos fenêtres, le vent soufflera sur le sable.

Quand tous les saints dorment, restons calmes.

Même si tous les saints dorment, restons calmes !

Nous souffrirons tous du syndrome de Stockholm


Transformons l’espace en tunnel.

Pas besoin d’amphétamines, pas besoin de gazoline,

Pas besoin d’éthanol, pas besoin d’alcool

Non.

Juste le mental atonal !

Je veux faire des tonneaux

Je préfère détonner

Je veux être étonnante dans une éternelle tenue

Je veux être détournée

Par des terroristes anarchistes

Sur des terres à risques à l’heure chaste

Où les mers trop tristes se fâchent !


Je veux être détournée !

Par des terroristes anarchistes

Sur des terres à risques à l’heure chaste

Où les mers trop tristes se cachent


Je veux être détournée !

Par des terroristes anarchiques

Sur des terres à risques à l’heure chaste

Où les mers trop tristes se fâchent


Je veux être détournée !

Par des terroristes anarchistes

Sur des terres à risques à l’heure chaste

Où les mers trop tristes chassent…


Tous les canards chics qui s’cassent

Le costard sali par le goudron

Mais coup donc…

Voilà qu’ils s’envolent le vague à l’âme

Les plus faibles accostent le Macadam

Les plus costauds aussi

Mais j’avoue que ceux-ci

Se seraient mieux apprêtés à un bon vin rouge

Il faut que les mondains s’ouvrent

À l’enivrance de l’eau

À l’encombrance de là, là, là...

À la manigance de l’au-delà !

Avant que le long train ne tombe en panne

Avant que tous les voiliers ne se fanent

Nous devons nous démodeler

Nous devons nous étaler le long des îles

Et ôter les attelles de nos ailes ondulées!


Je veux être détournée !

Par des terroristes anarchistes

Sur des terres à risques à l’heure chaste

Où les mers trop tristes se fâchent


Je veux être détournée !

Par des terroristes anarchistes

Sur des terres à risques à l’heure chaste

Où les mers trop tristes nous chassent


Je veux être détournée !

Par des terroristes anarchistes

Sur des terres à risques à l’heure chaste

Où les mères, trop tristes, cachent…


Leurs larmes alarmistes

À la nouvelle d’une nouvelle portée…


Avant que ces murs ne nous durcissent

Avant qu’ils nous rendent tous carrés

Qu’ils nous séparent comme la Corée

Démodelez-vous et courrez !

Pendant que ceux qui se redressent à l’équerre et

Au compas s’font décorer…

On s’dit « Je t’aime » dans des courriers

Dans des mots pâles et dans des fables

Pourtant, l’amour est si palpable

Pourtant l’amour est si palpable !

Un cœur gravé dans un cartable,

La seule leçon que je réciterai jusqu’à m’en écoeurer.

Jenny « La femme de Fer »


 

 

Connexion




Contacts

Pour informations, booking et relation de presse:
Les Productions J.Kyll
437 Boulevard Arthur-Sauvé (bureau 204)
Saint-Eustache, QC
J7P 2B3
Tel: (514) 436-7323
Courriel: info@jennysalgado.com

Label: Tacca Musique
4446 St-Laurent, bureau 801
Montréal, QC  H2W1Z5