La table des cravatés

Imprimer

Invitée

À la table des cravatés

La tête lourde et le cœur rempli d’hélium

J’ai vu Hell

J’ai vu l’Homme

Crois-moi, t’es a genoux que tu sois croyant grave ou athée

Et ça riait à gorge déployée

Comme des patrons dans la gueule des employés

Pis moi ?

J’sais bien que j’étais sensée leur sourire, c’est clair.

Mais dis-toi que mes yeux aussi secs que mes dents lançaient des éclairs.


Encore sous l’effet des somnifères d’hier

J’me disais :

Nous savons qui nous sommes et c’que nous sommes venus faire !

Sur la table, des verres, une bouteille de champagne

Et un chèque.

Bang ! Tout le grotesque d’un gros test :

«Est-ce que tu te résignes et signes ?

Ou tu chanteras la bohème de la mort, à vie, comme en République Tchèque !

Et sous l’chèque, des lignes désignent mon échec.

Si leur contrat me fait chanter, est-ce que c’est moi que le public check ?